Les mangeoires et nichoirs, à la bonne place!

L’été s’installe chez vous. Vos mangeoires et nichoirs sont propres. Il faut maintenant voir à bien les disposer dans votre cour afin d’en profiter pleinement.

Examinez l’emplacement actuel de vos mangeoires et nichoirs. Et posez-vous quelques questions. Les branches auxquelles vos mangeoires et nichoirs sont suspendus sont-elles toujours appropriées pour ce genre de travail? Les oiseaux sont-ils mis à risque? La configuration actuelle de votre cour permet-elle l’installation de mangeoires supplémentaires?

Déménagez vos mangeoires toutes les deux semaines afin de prévenir l’accumulation de graines au sol, ou encore de fientes. Cela aide à réduire l’entretien de la cour tout en assurant que les oiseaux la visitent en toute sécurité. Avec le nombre grandissant de visiteurs ailés, placer quelques mangeoires supplémentaires et de types variés que se partageront les oiseaux selon leurs espèces aide à prévenir chez eux certaines maladies, à contrôler le gaspillage de graines et à préserver la propreté des lieux.

Quelques principes de base :

1. Placez les mangeoires à environ quatre mètres d’un arbre touffu ou d’un buisson. Les oiseaux pourront ainsi s’envoler et se protéger des prédateurs. De plus, une telle distance ne permet pas à ces derniers de s’embusquer dans l’attente d’une proie.

2. Plusieurs oiseaux se nourrissent sans égard à la hauteur de la source d’alimentation. Cependant, quelques espèces ont leurs préférences. Alors, dépendant des espèces qui fréquentent vos parages ou que vous désirez attirer, assurez-vous de placer les mangeoires au niveau approprié et en tenant compte de leurs divers types : mangeoires au sol, à hauteur de table, suspendues ou fixées à un arbre.

3. Les divers modèles de mangeoires ont aussi leur importance; les plateformes, les mangeoires à plateau et les silos à ouvertures de grandeur variée attirent à leur manière différentes espèces d’oiseaux. En cas de doute, la mangeoire à plateau s’avère le meilleur choix. Certains oiseaux se montrent fort capricieux! Le chardonneret préfère le silo et la tourterelle la plateforme. Et pourquoi ne pas leur servir leur menu de prédilection? Jetez un rapide coup d’œil sur le tableau Ce qu’ils préfèrent! ci-dessous pour vous guider dans le choix de graines ou de mélanges qui feront les délices de vos hôtes ailés.

Une fois vos mangeoires bien garnies, conservez les graines ou les mélanges dans des contenants hermétiques et entreposez-les dans un endroit sombre, à l’abri des rongeurs et des parasites. Le moment est maintenant venu de vous prélasser dans votre cour tout en observant vos visiteurs ailés.

       Ce qu’ils préfèrent!

               Indice d’attractivité de différentes graines chez certaines espèces d’oiseaux sauvages

Comments are closed.