Vous en avez assez des écureuils? Voici quelques trucs pour éloigner de vos mangeoires les visiteurs indésirables

La question que l’on nous pose le plus souvent chez Armstrong est la suivante : comment tenir les écureuils et autres « envahisseurs » loin de nos mangeoires? Ces visiteurs indésirables dérangent pour plusieurs raisons. Entre autres, nous nous sentons responsables de la sécurité des oiseaux qui viennent s’alimenter chez nous et nous n’aimons pas sacrifier le contenu de nos mangeoires à l’appétit vorace de ces « prédateurs » que sont les écureuils, les tamias, les chats, les ratons-laveurs… et même les ours!

On comprend pourquoi ces animaux sont attirés par le contenu de nos mangeoires. Après tout, s’il en avait la chance, qui ne serait pas tenté par un bon repas, copieux, goûteux… et surtout gratuit? Pour assurer la sécurité de nos amis les oiseaux et protéger le contenu des mangeoires, il importe de tenir les visiteurs indésirables loin de cette nourriture accessible et savoureuse.

Selon la gravité de la situation, il y a plusieurs façons de s’y prendre. Sachez que la clé du succès consiste souvent à mener le combat sur plusieurs fronts à la fois. Voici quelques trucs qui vous aideront en toutes saisons à tenir les « prédateurs » éloignés de vos mangeoires.

1. Des mangeoires installées de façon stratégique

La façon d’installer les mangeoires est de première importance quand il s’agit d’en interdire l’accès aux visiteurs indésirables. Par exemple, les écureuils et autres pique-assiettes se servent des poteaux, des branches d’arbres, des toits de hangars ou d’accessoires de jardin pour atteindre le contenu des mangeoires. Observez bien les comportements des « envahisseurs » et l’emplacement de vos mangeoires. Y a-t-il lieu, de façon stratégique, de les installer plus haut, ou encore à des endroits moins faciles d’accès?

2. Du poivre de cayenne avec ça?

Il existe des mélanges auxquels les prédateurs ne toucheront pas, parce qu’ils sont immangeables pour eux! Ces produits, tels les tout nouveaux Suif Pimenté et Squirrel Proof de Armstrong, contiennent de la capsaïcine, un goût que perçoivent les mammifères — contrairement aux oiseaux — et qu’ils détestent!

3. Stop! On ne passe pas!

Plusieurs personnes qui nourrissent les oiseaux obtiennent de très bons résultats en équipant d’un dôme ou d’une coupole une mangeoire suspendue ou en fixant un cône en métal ou tout accessoire du genre autour du poteau qui supporte une mangeoire. Ces accessoires bloquent l’accès des prédateurs au contenu des mangeoires. Par exemple, grâce au modèle présenté ci-contre, un parmi tant d’autres disponibles dans les magasins spécialisés, l’écureuil serait incapable d’atteindre la mangeoire en s’agrippant à son poteau.

4. Goûtez plutôt à ceci!

Avez-vous songé à installer une mangeoire au sol, loin de vos autres mangeoires, dans laquelle les petits animaux iraient se nourrir, et qui serait remplie d’une nourriture spécialement conçue pour eux, telle que Taquin de Armstrong? En offrant aux écureuils une alimentation qui convient à leur goût, vous les garderez éloignés des mangeoires réservées aux oiseaux. Des gagnants des deux côtés et une arrière-cour où règne l’harmonie!

En empêchant l’accès des prédateurs à vos mangeoires, non seulement vous profiterez davantage de vos produits Armstrong, mais les oiseaux viendront nombreux et de façon routinière dans l’environnement accueillant et sécuritaire que vous leur proposez pour se loger ou s’alimenter.

Mais avant tout, protéger son jardin ou son arrière-cour des prédateurs est une question de patience et d’essais parfois nombreux pour parvenir à créer l’environnement idéal qui convient à nos amis les oiseaux. Et nous sommes toujours là pour répondre à vos questions portant spécifiquement sur l’art de les nourrir!

Comments are closed.